Qu’est ce qu’une éducation coloniale ?

Qu’est ce qu’une « Education Coloniale ? » .

L’éducation coloniale, c’est quand vous, avec de la mousse près de la bouche, vous vous tuez pour les monuments de Bulgakov, Tolstoï, Dostoïevski mais que vous oubliez que vos ancêtres ont juste « écrasé » toute autre forme de culture locale : des ukrainiens aux kirghiz.

En 1930, 259 écrivains ukrainiens ont été imprimés

En 1938, ils n’étaient plus que 36.

Sur les 223 écrivains qui manquaient à l’appel de 38, 192 ont été déporté, 16 ont disparu et 8 se sont suicidés

Les Russes ont fait avec les Ukrainiens un ethnocide et un linguocide : ils sont essayé de supprimer par la force et la contrainte toute idée de la culture ukrainienne pendant des decennies et ils en sont fiers !

Cachées par le soleil marxiste du bonheur des peuples, les années de l’URSS n’ont été en faite qu’une entreprise coloniale aussi sordide que ne le fut les années coloniales anglaises, françaises ou encore italiennes : massacrer les peuples, détruire leur culture au nom d’une culture supérieure…

Et ils recommençent maintenant.

Comprenez alors tout l’extremisme que peuvent avoir « enfui dans leur ADN » les ukrainiens qui voient de nouveau arriver la mort de ce qu’ils sont.

Ils voient revenir leurs bourreaux et ils voient des nuées d’imbéciles en Occident applaudir à cela.

Imbéciles d’autant plus médiocres que ces « mêmes » nous font souvent des leçons de morale sur la culture quand il s’agit de leur propre pays : le tropisme russe des UDC en Suisse, du FN en France en est d’autant plus ridicule et abjecte.

Les communistes du LFI mélencho-gavaristes sont déja perdus depuis longtemps ; véritables chiens de palvov quand le toscin de Moscou sonne : ils ne sont programmés que pour être que des traitres au genre humain.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *