L’offensive vers Kupiansk mets pour la première fois les russes en grande difficulté.

Les Russes semblent s’être laissés « avoir » par l’offensive de Kherson en dégarnissant leur front considéré comme stable à l’ouest de Kharkiv.

Kupiansk est le long d’une voie ferrée qui permet l’alimentation des troupes russes dans le Nord Donbass et plus particulièrement celles autour d’Izium.

Ces troupes autour d’Izium devaient être une des 2 pinces permettant de refermer le Donbass sur les Ukrainiens en prenant Sloviansk puis Kramatorsk.

Les troupes ukrainiennes ont progressé de près de 50 km en direction de Kupiansk où les Russes évacuent les civils..(sic) à date du 08 septembre 2022.

Si les troupes ukrainiennes atteignent Kupiansk, le ligne de ravitaillement russe est quasiment coupée pour le nord donbass et les troupes au sud devraient battre en retraite pour se replier quelques dizaines de km plus à l’est.

Cela ne change pas radicalement la face de la guerre mais permet aux ukrainiens de souffler énormement car Sloviansk et Kramatorsk sont moins exposés.

Vous voyez les cercles jaunes ? ce sont les zones que l’artillerie ukrainienne peut maintenant atteindre.

Guidé par le renseignement US et par satellite il n ‘y a que très peu de pont pour passer par le Nord Est et une bande de terre assez fine où dailleurs les ukrainiens ont aussi progressé vers Korovil Yar.

Prendre les ponts plus au nord serait du suicide car l’artillerie ukrainienne pourrait les atteindre.

Si les Ukrainiens prennent Kupiansk, les Russes n’auront pas d’autre choix que de battre en retraite et arrêter leur offensive et leur enveloppement autour de la zone nord de Sloviansk.

Cela serait une grande victoire ukrainienne et cela permettrait de stabiliser le front du Donbass qui était le seul front où les russes progressaient encore.

Un excellent résumé de l’offensive de septembre 2022 ici :


Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.