L’ empire russe commence ses guerres de décolonisation.

Le seul angle correct de l’invasion #Russe est l’angle coloniale.

La guerre en #Ukraine est une guerre de décolonisation.

La guerre en #Ukraine est une guerre de décolonisation comme les anciens empires français ou anglais l’ont vécu au 20éme siècle.

C’est pour cela que le #kazahstan typiquement vient de se fâcher avec les #Russes car les premiers refusent de célébrer le 9 mai….et certains députés de la Douma #Russe ont explicitement menacé les Kazaks du sort des ukrainiens.

L’empire russe n’a pas compris qu’il était entré dans une période de décolonisation.

Les « colonisateurs » font toujours ces erreurs :

– Ils croient que leurs apports technologiques ou administratifs « compensent » les souffrances engendrées durant des siècles. C’est évidemment faux. Je peux me faire soigner par un quelqu’un qui a une « meilleur science que moi » mais cela ne m’empêchera pas de le détester s’il me méprise ou tue ma famille.

– Ils croient qu’ils sont aimés comme le mari maltraitant croit que sa femme l’aime encore. Il confond la soumission par la peur à l’amour. Une grande majorité des ukrainiens n’ont JAMAIS aimé les russes. JAMAIS. Autant dans les années 50 que maintenant.

L’import de colons russes a bien sur modifié les rapports de force mais on n’efface pas des siècles d’histoire et un inconscient « populaire » par la peur et la terreur.Il n’y a aucune fraternité russo-ukrainienne :c’est une construit « marxiste » comme ce construit marxiste a été à l’oeuvre en Yougoslavie par exemple…bien sur que les familles sont mêlées et que les gens ont bougé mais le vécu n’a pas été le même et il existe une conscience populaire d’appartenance qui dépasse les générations

…..le simple fait de prononcer différemment un mot, d’avoir toujours été moqué « comme les petits russes » par les grands penseurs de la colonisation russe, d’avoir vu son alphabet réduit (l’ukrainien), sa langue maltraitée (ukraine), sa culture détruite et niée (Kazaks, peuple nomandes par exemple) suffisent à entretenir un sentiment d’appartenance QUI A TOUJOURS ETE distinct du Russe au plus profond des familles.Hors les « pauvres de la monoculture » n’arrivent pas à comprendre qu’une culture peut être excluante et la culture russe comme la Française au passage sont des cultures excluantes qui ne tolèrent pas la différence.

Ce que subissent les ukrainiens, des corses , des algériens, des marocains, des indiens l’ont subi bien avant eux….ce sont les mêmes inclinaisons largement soutenues à chaque fois par des peuples derrière qui se sont toujours sentis comme supérieurs.

(1) https://www.democracynow.org/2022/5/5/war_in_ukraine_is_colonial_war

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.