Et maintenant ? après la mobilisation russe que va-t-il se passer ?

La Russie, comme nous le décrivions dans des articles précédents, ne peut plus « que détruire l’Ukraine » et mobilise de la chaire à canon.

Elle enverra des milliers d’hommes à la mort sans que cela ne cree la moindre émotion dans ce qui reste un peuple de serfs sans toutefois obtenir de grandes victoires sur le terrain.

Les soviétiques avaient perdu 20 millions d’hommes, de femmes et d’enfants durant la seconde guerre mondiale sans jamais remettre en cause leur stratégie jusqu’au boutiste ni leurs erreurs (Pologne, Finlande en 39).

Pourquoi les Russes le feraient maintenant ?

Les Russes vont s’attaquer aux infrastructures essentielles de l’Ukraine en plein hiver : electricité, eau, nourriture …et se faire tuer toujours plus de soldats mal entrainés et démoralisés mais « toujours debouts ».

Les Ukrainiens vont souffrir encore plus mais leur armée tient la route, ils restent motivés et sûrs d’eux maintenant.

Nulle doute que les Ukrainiens devront à leur tout mobiliser plus largement et opérer aussi une stratégie « du nombre » pour contrer les assauts russes.

Les Ukrainiens ne peuvent pas jouer une stratégie de guerre globale car ils sont « brimés » par les américains qui leur interdisent en particulier d’attaquer le territoire Russe « historique » voir la Biélorussie.

Mais l’annexation par la Russie des provinces du sud conquises et de l’est (Kherson, Zaporoje, Donbass) devrait changer la donne.

Des troupes ukrainiennes pourraient pénétrer en territoire russe maintenant en direction de Belgorod par exemple, l’armée russe ne possèdant que des réserves mal équippées.

Une poussée en plein territoire russe en passant par des villages « vraiment russes » sous la forme de raids avant de revenir en arrière …puis recommencer créerait une vraie onde de chocs coté russe.

Certains nationalistes ukrainiens voient aussi la région de Rostov en Russie comme une région « possiblement à conquérir ».

L’annexation pure et simple des territoires ukrainiens par les russes ouvre la voie à une guerre beaucoup plus générale où l’Ukraine pourra jouer un jeu plus global en ne se limitant pas à des frappes que je qualifierais « de défense » contre les forces russes.

De plus les occidentaux devraient alors les aider à développer leurs propres missiles balistiques capables d’atteindre des villes à plusieurs centaines de km.

L’arrivée d’armement occidentaux couplée avec la professionalisation de l’armée ukrainienne « aux normes OTAN » va donner l’avantage inexorablement aux Ukrainiens qui combattent sur leur sol avec 40 millions de gens derrière.

La mobilisation russe va ne faire que retarder « le retournement opérationnel » que nous avons vu en septembre 2022.

Que feront les Russes dans 6 mois avec 50’000 hommes hors de combat « en plus », soit environ 100’000 hommes « hors de combats » dont 90% de leurs forces les plus experimentées ?

Ils devront plier sous les offensives ukrainiennes et perdrent peu à peu du terrain.

Cela va durer…mais l’Ukraine a montré sa capacité à gagner.

Pour la première fois depuis 6 mois, je suis maintenant optimiste quant à l’issue de cette guerre car les Russes ont perdu l’avantage qu’ils avaient au départ.

Les Chinois et les Indiens l’ont bien vu. Ils étaient dans neutralité bienveillante avec la Russie voir un soutien timide, ils se plaçent maintenant les 2 en simple spectateur en comptant les points.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.